top of page

Cerveau et métaux lourds | La clé santé

Les métaux lourds... les pires ennemis du cerveau

Le cerveau est électrique. L’électricité du cerveau agit comme un champ électromagnétique qui attire les sels minéraux à lui pour notre plus grand bien.


Cette fonction agit comme une lame à deux tranchants car elle attire aussi les autres minéraux inorganiques, toxiques; les métaux lourds.


Le cerveau va capter les minéraux du sang, grâce à son pouvoir magnétique. Ce qui est formidable. L’autre côté de la médaille c’est que cette force magnétique a aussi le pouvoir et la capacité d’attirer les autres métaux, qui ont aussi une charge électrique, les métaux lourds. Les métaux lourds, voyagent dans le sang, au travers les vaisseaux sanguins et capillaires qui vont nourrir le cerveau. Le cerveau extrait les métaux du sang. Les métaux lourds traversent la barrière du cerveau et vont se déposer sur les tissus, cellules et neurotransmetteurs. Les particules de métaux lourds sont tellement minuscules qu’il est très facile de se déposer et pénétrer dans les tissus.


On peut dire que les sels minéraux sont de bons métaux et les métaux lourds sont les mauvais. Une chose certaine c’est que notre cerveau a été créé au départ pour notre survie. Sa mission étant d’attirer les sels minéraux afin qu’il puisse fonctionner de façon optimale. Cette fonction magnétique que possède le cerveau d’attirer les minéraux, n’est pas fait en fonction de la surcharge de métaux lourds, produits chimiques, pharmaceutiques, qui contaminent notre environnement dans notre époque et auxquels nous avons à faire face aujourd’hui. Pour empirer les choses, une fois que des métaux lourds s’installent dans les tissus du cerveau, ils augmentent la force magnétique et peuvent attirer d’autres métaux plus facilement. Cette capacité électromagnétique du cerveau a été conçu pour l’humanité vivant dans un environnement libre de tous ces produits chimiques, toxiques.


Ce qui signifie que le cerveau peut porter en lui des sels minéraux et aussi des métaux lourds toxiques comme le mercure, le plomb, le cadmium, l’aluminium, l’arsenic, du cuivre etc.

Les métaux lourds sont détectables dans le sang (lors de tests sanguins) seulement si nous venons d’être exposés à une source quelconque. Les métaux lourds ne sont pas détectables lorsqu’ils sont cachés dans les tissus, les glandes, les os et le cerveau. Ils sont microscopiques donc difficile à voir, à toucher et ne font pas de bruit. Lorsqu’ils sont dans nos tissus ou dans le cerveau, ils s’installent pour y rester et… Y restent indéfiniment à moins de prendre les moyens pour les faire sortir.


La présence de métaux lourds dans nos tissus, nos organes ou nos glandes est très dommageables et peut causer notre corps de mal fonctionner MAIS la présence de métaux dans le cerveau, est encore pire. Ça altère notre façon de penser clairement, nous empêche de faire les bonnes décisions, altère notre comportement et nous cause de la confusion mentale.


Donc, d’un côté nous avons les bons métaux, les sels minéraux qui nous protègent, et permettent aux cellules du cerveau de bien fonctionner et transmettre les influx nerveux, ainsi que tous les messages à travers tout le corps et de l’autre nous avons les vilains métaux qui causent des courts circuits et des dommages et causent une bataille dans notre cerveau.


Vilain métaux vs métaux bénéfiques. Métaux vivants vs métaux lourds morts et toxiques. Métaux qui apportent la vie et ceux qui la détruisent.


Les sels minéraux apportent la vie. Notre corps a été créé pour fonctionner de cette façon. Se souvenir que les cellules du cerveau sont différentes des autres cellules du corps. Elles ont besoin d’une plus grande quantité de sels minéraux pour bien fonctionner.


Les métaux lourds sont toxiques et peuvent nous rendent malades. Ils sont responsables du vieillissement prémature, de la dégénérescence du corps et du cerveau. Les sels minéraux contiennent une force vitale dans notre corps et aussi à l’extérieur du corps…ils maintiennent la vie !


Les sels minéraux sont partout dans l’atmosphère. Ils jouent un rôle primordial avec l’action des sels minéraux et au niveau du cerveau. L’électricité du cerveau dépend des sels minéraux et du bon glucose, comme carburant.


À l’opposé les métaux lourds intoxiquent, affaiblissent, détruisent, court circuitent les courants électriques, les influx nerveux et, par conséquent, les messages sont distorsionnés.Ce phénomène boussille et pertube nos pensées, nos émotions et tout le fonctionnement du cerveau.


Autre chose, les métaux lourds surchauffent le cerveau. Ça prend une abondance de sels minéraux et de glucose pour que le cerveau puisse calmer le feu. Les sels minéraux protègent le cerveau. Un cerveau déficient en sels minéraux et glucose peut presque sentir que son cerveau lui fait mal quand il pense.


Les métaux lourds ne sont pas supposés faire parti de l’environnement du cerveau. Ils ont une charge destructrice sur les cellules du cerveau ainsi que sur les sels minéraux.


La présence de métaux lourds au niveau du cerveau ne doit pas être prise à la légère. C’est une des causes majeures de tous les problèmes cognitifs, tels que, l’anxiété, les troubles du langage, trouble d’attention, trouble bipolaire, trouble de mémoire, dépression, confusion mentale, (brain fog), émotions à fleur de peau, symptômes neurologiques.Ils sont aussi responsables avec l’infection silencieuse, virus/bactéries cachés, de multiples symptômes, conditions et maladies chroniques.



À l’opposé les métaux lourds intoxiquent, affaiblissent, détruisent, court circuitent les courants électriques, les influx nerveux et, par conséquent, les messages sont distorsionnés. Ce phénomène boussille et pertube nos pensées, nos émotions et tout le fonctionnement du cerveau.


Autre chose, les métaux lourds surchauffent le cerveau. Ça prend une abondance de sels minéraux et de glucose pour que le cerveau puisse calmer le feu. Les sels minéraux protègent le cerveau. Un cerveau déficient en sels minéraux et glucose peut presque sentir que son cerveau lui fait mal quand il pense.


Les métaux lourds ne sont pas supposés faire parti de l’environnement du cerveau. Ils ont une charge destructrice sur les cellules du cerveau ainsi que sur les sels minéraux.

La présence de métaux lourds au niveau du cerveau ne doit pas être prise à la légère. C’est une des causes majeures de tous les problèmes cognitifs, tels que, l’anxiété, les troubles du langage, trouble d’attention, trouble bipolaire, trouble de mémoire, dépression, confusion mentale, (brain fog), émotions à fleur de peau, symptômes neurologiques.Ils sont aussi responsables avec l’infection silencieuse, virus/bactéries cachés, de multiples symptômes, conditions et maladies chroniques.


Comment les métaux lourds se retrouvent dans le corps ?


Les métaux lourds sont partout autour de nous. Le chlore dans l’eau du robinet, le mercure des plombages, les autres produits de dentisterie, les médicaments, les produits de nettoyages non écolo, le monoxyde de carbone, les produits cosmétiques, les parfums, désodorisants, les fragrances, les lotion pour le corps, les produits pour les cheveux, la peinture, l’encre de tatous, les anesthésies, la chimio, la drogue, la cigarette etc.



Encore une fois...Hourra pour le foie !


Le foie c’est notre filtre. C’est lui qui filtre le sang et discarde ce qui menace notre santé. Mais notre foie est tellement surchargé avec tout ce qu’il a à faire, dealer avec le stress, la pollution, les médicaments, l’alimentation raffinée, riche en gras que notre cher foie est dépassé. Plusieurs métaux lourds et autres toxines auraient dû être captés par le foie s’il n’etait pas trop débordé. Il devient fatigué, lent et les métaux restent dans le sang et se rendent au cerveau.


Il y a aussi des métaux lourds dans le foie qui deviennent oxydés par le gras ou parce qu’ils sont là depuis longtemps. L’oxydation c’est comme la rouille qui coule et va contaminer les autres cellules et aussi le sang.


Quoi faire ?

  1. Rester loin des sources d’intoxication

  2. Faire le rituel du matin (cliquez ici pour le consulter)

  3. Faire un nettoyage de métaux lourds

  4. Consommer une abondance d’aliments riches en sels minéraux

  5. Se garder hydraté

  6. Boire du jus de céleri. Le sodium organique en amas qui est dans le jus de céleri disperse les métaux lourds afin que le corps puisse les éliminer plus facilement. Il neutralise leurs effets toxiques et permettent aux sels minéraux d’être plus efficaces.

  7. Diminuer la consommation de gras/protéine. Le gras oxyde les métaux lourds. Les métaux lourds oxydés c’est comme la rouille qui coule et empoisonne toutes les cellules avoisinantes.

Aliments riche en sels minéraux


Les sels minéraux doivent provenir de notre alimentation. On les retrouve dans : petites laitues épinards céleri surtout le jus de céleri légumes crucifères germinations micros pousses concombre citron persil fenouil bette à carde courge cresson artichaut ail chou endive petit pois cresson carotte betterave oignon poireau navet haricot vert banane raisin pomme poire bleuets sauvages mangue agrumes (orange, lime, pamplemousse)


Outre les sels minéraux qu’on retrouve dans ces aliments, j’adore utiliser les minéraux liquides colloïdal de Nature's Sunshine. Cliquez ici pour en savoir plus sur ce produit.



Cerveau_métaux lourds_clé santé
.pdf
Download PDF • 1.33MB


88 vues0 commentaire
bottom of page