top of page

Dossier intestin : Les fruits protègent notre santé digestive

Pouvoirs des fruits : vous protègent des virus et bactéries, hydratent vos cellules en profondeur

Les professionnels de la santé s’entendent pour dire que le sucre peut causer de sérieux dommages pour notre santé. Le sucre, caché à 65% dans les aliments est pointé du doigt en ce qui concerne l’obésité, les problèmes cardiaques et les maladies chroniques. Le sucre dont on parle ici, c’est du sucrose et du fructose provenant de sirop de maïs probablement OGM, le sucre blanc, la cassonade, le glucose-fructose etc. En ce qui concerne le sucre contenu dans les fruits, c’est une autre histoire. Les fruits nous permettent de mieux résister à la maladie. La plupart des maladies chroniques, sont causées par des virus, des bactéries et leurs sous-produits combinés. Ces virus se nourrissent de tout ce qui ne s’appelle pas fruits, légumes, fines herbes et plantes médicinales.


La plupart des fruits ont des propriétés antivirales. Les bananes, les bleuets sauvages, les pommes, les papayes, les oranges, les mangues et les pitayas (fruit du dragon), sont de puissants destructeurs de virus. Les fruits sont essentiels, voire indispensables pour le maintien de la santé intestinale. Les bonnes bactéries retrouvées dans l’intestin composent 70% du système immunitaire. Aucun virus ou bactérie indésirable ne peut survivre dans l’intestin quand une personne mange suffisamment de fruits. La pectine des pommes, la pulpe, les fibres qu’on retrouve dans les dates, les figues et autres fruits, effectuent un travail exceptionnel pour nettoyer l’intestin de tous ces indésirables tels : virus, bactéries, levures et autres agents pathogènes. Si vous consommez de la viande, surtout des charcuteries, pensez à ajouter des fruits riches pour leurs contenus en vitamine C. Ils neutraliseront également les méfaits des nitrites contenus dans les charcuteries, le jambon, les saucissons.


Donc plus vous mangez de produits raffinés, de produits animaliers, de chocolat, boissons gazeuses, fromage, yogourt, crème, desserts sucre et friture ou gras, plus vous auriez avantage à consommer une énorme quantité de fruits, pour vous protéger et vous rendre plus résistant face à la maladie.


Introduire une abondance de fruits dans son alimentation est une façon simple et positive de dire non à la maladie et aux virus.


LES VIRUS, BACTÉRIES et autres pathogènes ne peuvent survivre et proliférer en présence du sucre provenant de fruits, car ceux-ci possèdent des propriétés antivirales antibactériennes et antioxydantes aptes à protéger nos cellules. Les légumes aident également à combattre les virus, mais dans une moindre mesure. Les fruits les surpassent largement.

Fruits et foie


Les fruits protègent notre foie en lui fournissant une bonne source de glucose pour lui donner ‘énergie nécessaire pour bien fonctionner, filtrer et nettoyer le sang de tous les virus, bactéries, gras et autre substances indésirables.


Les fruits donnent au foie les vitamines, minéraux et antioxydants que le foie a besoin pour neutraliser les déchets toxiques de virus, bactéries et autres microbes. Grâce à leurs propriétés antivirales et antibactériennes, les fruits fournissent les outils pour que le foie puisse nous débarrasser de ces hôtes indésirables qui menacent notre santé.


L’eau vivante des fruits, hydratent les cellules en profondeur, spécifiquement celles du foie. L’eau va aider le foie à mieux faire le ménage, l’eau dilue les toxines, l’acidité ce qui les rend moins dommageables pour notre corps.


Donc, quand vous entendrez ÉVITER LES FRUITS, méfiez-vous.


Si vous souhaitez que votre foie et votre santé se détériorent, adoptez un régime riche en protéine/gras, la tendance actuelle et évitez les fruits.


Je ne dis pas de ne pas consommer de viande ou poisson, les protéines végétales font aussi parti de ce package protéine/gras avec les noix et les beurres de noix en quantité industrielle. C’est juste que si les protéines/gras animal ou végétal prennent la place des fruits dans notre alimentation, nous n’aurons pas suffisamment d’éléments nutritifs pour faire face au stress, aux virus/bactéries, aux maladies et tout symptôme avec lequel on se bat.


Si les fruits sont difficiles à consommer pour vous pour l’instant ou ne sont pas accessibles, on peut toujours se tourner vers les pommes de terre, les patates douces et les courges d’hiver. Ces légumes contiennent une bonne quantité de bon glucose qui peut remplacer celui des fruits.

31 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page