top of page

Dossier intestin : microbiote et bonnes bactéries

Microbiote et maladies chroniques : Un lien réel ?

intestin : Microbiote et bonnes bactéries

Il est vrai que le fait d’avoir un microbiote en santé a des bienfaits pour notre santé. Cependant est-ce la réponse à tous nos malaises? Est-ce que le fait de rebâtir notre microbiote va nous guérir des maladies chroniques ou dites « auto immune »?


Microbiote vs microbiome

Ces deux termes sont souvent interchangés. Ils ont pourtant une différence subtile.


Le microbiote aussi appelé flore bactérienne ou flore intestinale. Le microbiote c’est la population de microorganismes qui habitent dans notre intestin ou ailleurs dans le corps. Il existe entre 10 et 100 milliards de microorganismes dans l’intestin humain. Ces microorganismes sont composés principalement de bonnes bactéries et de levures.


Différentes bactéries vivent dans différents endroits du corps; bouche, peau, vessie, vagin, intestin etc.


Microbiome


Dans le domaine de la science, un biome est un écosystème composé de la flore et de la faune. Le préfixe “micro” indique que cet écosystème est invisible à l’œil nu.


Donc le microbiome c’est l’écosystème dans lequel vivent les microorganismes ainsi que tout ce qui peut cohabiter avec, comme des parasites, microbes et des bactéries non bénéfiques, ainsi, que leur matériel génétique.

Dans le monde médical comme alternatif on a souvent pensé que de refaire nos bonnes bactéries allait nous guérir ou du moins régler nos problèmes de santé.


Pourtant un paquet de gens se promènent avec un intestin complètement débalancé, bondé de levures, de Candida albicans et bactéries non bénéfiques. Leur niveau de bonnes bactéries est faible et ne se plaignent pas de problèmes de santé spécifiques.


En revanche, plusieurs personnes aux prises avec des symptômes, des maladies plus ou moins chroniques, de la douleur, de l’inflammation, se bourrent de probiotiques, d’oméga, coupe le gluten et… n’arrivent pas à guérir ou se débarrasser de leurs symptômes. Pourquoi?? Parce que la réponse n’est pas dans la quantité de bonnes bactéries que l’on a dans l’intestin.


Bien sûr les bonnes bactéries jouent un rôle important dans notre corps. Il est vrai que le système digestif est peuplé de bonnes bactéries.


La Dre Natasha Campbell-McBride, neurologue et nutritionniste réputée, mentionne que l’intestin adulte renferme 2 kilos de bonnes bactéries, soit 10 fois plus que de cellules. Il est normal de retrouver dans l’intestin des bactéries et des levures. Celles-ci doivent être en équilibre pour favoriser un microbiote en santé.

Il est aussi vrai qu’un microbiote en santé est bénéfique. Voici quelques bienfaits des bonnes bactéries dans l’intestin.


Rôle des bonnes bactéries

Les bonnes bactéries ont d’innombrables fonctions dans notre organisme. Elles ont pour fonction, entre autres:


  • de protéger l’organisme contre les micro-organismes pathogènes, c’est-à-dire ceux qui peuvent engendrer les maladies, telles que les virus, les parasites et les levures;

  • d’empêcher la prolifération des bactéries pathogènes;

  • d’équilibrer le pH, c’est-à-dire le degré d’acidité nécessaire à la santé des muqueuses;

  • de permettre une meilleure assimilation du calcium;

  • de jouer un rôle très important dans le bon fonctionnement du système de défense;

  • de débarrasser l’intestin des matières inertes ou en décomposition;

  • de prévenir, de neutraliser ou de débarrasser le gros intestin d’une intoxication d’assurer une meilleure fin de digestion des aliments dans le gros intestin ainsi qu’une meilleure élimination;

  • de produire des antibiotiques naturels;

  • de permettre la synthèse de la vitamine B12, de l’acide folique et de la vitamine K (qui permet de synthétiser les fibres osseuses sur lesquelles le calcium peut se coller et se solidifier);

  • d’aider à produire différentes enzymes, dont la lactase;

  • de jouer un rôle dans la désintoxication du foie;

  • de diminuer l’accumulation de gras dans le foie;

  • de maintenir le poids et d’équilibrer le sucre sanguin;

  • Les bonnes bactéries dans l’intestin servent à digérer les fibres. Ce processus permet de libérer des acides gras qui ont un effet calmant sur le système digestif et l’inflammation.


Si la réponse n’est pas dans le microbiote, ou est-elle?

Pour trouver une solution, encore faut il connaitre la cause d’un problème. Ce qui se cache derrière la majorité des symptômes, malaises et maladies c’est ce que j’appelle, « l’infection silencieuse ».


L’infection silencieuse c’est la présence de virus et /ou de bactéries actifs ou cachée dans le corps, principalement le foie et la glande thyroïde.


Tant et aussi longtemps qu’on ne va pas adresser la vraie cause de nos malaises, ils vont revenir.

Ces virus/bactéries pathogènes sont la cause de toutes les maladies neurologiques, chroniques et dites « auto immune ». Aussi des troubles et inflammations des intestins, incluant la candidose/ Candida albicans.


Consultez l’article complet à ce sujet Ici


Première étape

La première étape est d’arrêter de nourrir ces pathogènes en évitant les aliments troubles qui menacent notre santé Les quatre premiers à éviter sont :

  • Les œufs, lien on ne m’enlèvera pas mes œufs

  • Le gluten, lien La vérité sur le gluten

  • Les produits laitiers lien produits laitiers bons pour la santé

  • Le vinaigre. Lire l’article à ce sujet

En plus de nourrit les pathogènes, ces aliments produisent du mucus, qui va servir aux virus/bactéries comme bouclier de protection et pour se cacher.


ET lorsque les pathogènes mangent ces aliments, ils digèrent et éliminent des déchets toxiques. Ces déchets stimulent la production de mucus qui va servir à cacher et protéger ces virus/bactéries, rendant la tâche plus difficile à leur élimination.


Deuxième étape

La deuxième est de remettre notre foie en bon état et de renforcer notre système immunitaire. La meilleure façon d’y arriver est de commencer est avec le rituel du matin.


Troisième étape

La troisième est le coaching privé. Un coach est quelqu’un qui va vous aider à garder les yeux sur notre objectif. Quelqu’un qui est passé par là et qui va nous amener du point A au point B, plus rapidement et plus facilement en nous aidant à éviter ou surmonter les obstacles auxquels on pourrait faire face. Prendre rendez-vous


intestin : Microbiote et bonnes bactéries

A propos des probiotiques?


Malheureusement, ce n’est pas en se gavant de probiotiques avec l’idée de refaire nos bonnes bactéries qu’on va régler le problème.


Les probiotiques ne vont pas aider à détruire et faire sortir du corps les virus et bactéries pathogènes. Que vous ayez des douleurs, de l’anxiété, des infections urinaires ….. Vous auriez beau prendre touts les probiotiques au monde, au bout du compte vous ne règlerez jamais votre problème à la base tant et aussi longtemps qu’on ne va pas à la racine du malaise, c’est-à-dire, l’infection cachée.

Focusser sur refaire nos bonnes bactéries ne va pas nous redonner notre santé. Les virus/bactéries pathogènes se foutent complètement du nombre de bonnes bactéries qu’on peut avoir dans notre intestin ou ailleurs. Leur obsession est de trouver de quoi manger pour survivre. LES BONNES BACTÉRIES NE VONT PAS EMPÊCHER LES MAUVAISES DE PROLIFÉRER ET FAIRE DU RAVAGE.


La seule façon de remédier à la situation c’est de se débarrasser de cette infection cachée, (virus/bactéries) d’arrêter de les nourrir. Cependant même si on prend une tonne de probiotiques, si on ne se débarrasse pas des virus/bactéries cachés, nous ne pourrons jamais jouir d’un microbiote totalement en santé!

La bonne chose lorsque les gens mettre leur focus sur le microbiote, c’est qu’ils deviennent de plus en plus conscients de leur alimentation, coupent le gluten, les produits laitiers, les aliments raffinés etc. Ce qui est un bon point de départ, à l’exception que si on veut vraiment guérir et/ou augmenter notre niveau de santé, il est de toute première importance d’adresser la vraie cause de nos malaises, c’est-à-dire, l’infection silencieuse, renforcer notre foie et notre système immunitaire.


Un microbiote en santé est essentiel, mais il ne résout pas tout. L'infection cachée est souvent la source de nos maux. Les probiotiques ne suffisent pas pour la combattre. Les bonnes bactéries ne peuvent pas empêcher les mauvaises de proliférer. Vous devez éliminer ces envahisseurs cachés pour une vraie santé intestinale.

28 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page