top of page

La santé : les principes de base

La santé est notre bien le plus précieux. La santé, c’est comme avoir un million de dollars en banque!

Principe de base de la santé

La santé est un phénomène naturel : c’est la condition normale des êtres vivants. Si le corp humain est en déséquilibre, il mettra de lui-même tout en œuvre pour tenter de retrouver son équilibre, donc la santé : c’est ce qu’on appelle le pouvoir auto-guérisseur du corps humain. Dans des conditions favorables et si on lui en laisse la chance (en éliminant ce qui lui nuit), le corps possède tout ce dont il a besoin pour guérir et retrouver son état normal, la santé.


La maladie n’est pas le résultat du hasard, mais plutôt d’un manquement à un ou plusieurs facteurs naturels de santé (l’hérédité, l’air et l’oxygénation, le soleil, l’eau, l’alimentation, l’exercice, le repos, l’hygiène et les émotions). C’est plus ou moins comme enfreindre une loi. La maladie est aussi une tentative d’élimination des substances qui encrassent l’organisme.

 

santé et intoxication

L’INTOXICATION

La base de la maladie, c’est l’intoxication. Elle peut être due à la pollution, au stress physique, au stress émotionnel, à l’alimentation raffinée, remplie d’additifs et de colorants que l’on consomme tous les jours. Lorsque notre corps s’intoxique, il devient alors surchargé, fonctionne au ralenti, les déchets s’accumulent et nous empoisonnent.


Je tiens vraiment à insister sur ce phénomène, afin que vous puissiez comprendre à quel point il est important de bien s’alimenter et de bien éliminer les déchets de notre organisme.


C’est la base de tout : bonne alimentation, bonne digestion, bonne assimilation, bonne élimination. Si ce processus est inefficace, tout le reste en souffre. Même les produits thérapeutiques que l’on prend pour soutenir l’organisme ne pourront pas faire leur travail avec la même efficacité.


En plus des facteurs énumérés ci-dessus, les cellules elles-mêmes produisent des déchets continuellement, en remplissant les milliers de fonctions qu’elles doivent accomplir. Ces cellules ainsi que tous les éléments de l’organisme qui participent à l’élimination (foie, rein, peau, rate, intestin, lymphe et sang) ont besoin d’énergie pour accomplir leur travail. Cette énergie provient des aliments. Lorsque l’on mange des aliments dénaturés (aliments raffinés, alcool, café), ils ne fournissent pas l’énergie nécessaire.


Le corps puise alors dans ses réserves et devient plus ou moins en dette énergétique. Imaginez que les éboueurs ne prennent pas les déchets dans votre rue pendant un mois : quel dégât! C’est ce qui se produit dans votre corps. Le manque d’énergie cellulaire ralentit le travail des cellules, y compris le travail d’élimination. Les déchets s’accumulent tranquillement, la congestion s’installe quelque part dans notre corps et un malaise surgit, nous lançant un signal d’alarme.

 

SIGNES D’INTOXICATION

Santé et la fatigue

Le premier avertissement que le corps est en voie d’intoxication, ce sont les symptômes aigus tels que la grippe, le mal de gorge, la mauvaise digestion, les gonflements, la constipation, les brûlements d’estomac, la bronchite, la congestion nasale, les maux de tête et autres malaises, la diarrhée, les démangeaisons, la toux, les vomissements, le reflux gastrique, la fièvre, les éruptions cutanées (boutons, urticaire), les infections vaginales, l’inflammation, l’écoulement nasal et la fatigue temporaire, et tous les autres malaises qui ne nous empêchent pas vraiment de fonctionner e que la plupart du temps, nous nous habituons à vivre avec.


Les symptômes aigus nous indiquent une congestion et ils peuvent être plus ou moins fréquents, ou se produire d’un seul coup et sur une courte durée. À ce moment, le corps a encore des réserves d’énergie et tente l’impossible pour se rétablir. Les symptômes aigues indiquent une tentative d’élimination, et il est important que l’élimination se fasse jusqu’au bout, sinon les déchets s’accumulent dans le corps et au bout d’un certain temps, entraînent le développement de maladies graves.

 

LA MALADIE

Lorsqu’une maladie chronique ou dégénérative se développe (fatigue chronique, arthrite, rhumatisme, diabète, maladie de Crohn, sclérose en plaques, arthrose, cancer, problèmes cardiaques, dépression, asthme, fibromyalgie, etc.), c’est que le corps a épuisé ses énergies et ne peut réagir par de simples symptômes aigus. Le corps s’intoxique graduellement et ne peut plus éliminer les déchets qui l’encombrent.

 


santé et les effets des médicaments

LES MÉDICAMENTS

Lorsqu’on prend des médicaments pour mettre fin aux symptômes aigus, le signal de congestion et le processus d’élimination sont stoppés. Les déchets ne sont alors plus éliminés et s’accumulent dans le corps. C’est à ce moment que se développent les maladies graves, sans que l’on comprenne pourquoi (« Je n’ai jamais été malade ! » – vous avez tous quelqu’un dans votre entourage qui n’avait jamais l’air malade et tout à coup...) : un cancer, par exemple, ou un autre problème.


De plus, les médicaments entrent dans la catégorie d’aliments vides et dénaturés, qui n’apportent pas d’énergie à nos cellules. Au contraire, ils forcent le foie à travailler afin d’éliminer les composantes chimiques du médicament, ce qui entraîne une plus grande dette énergétique. Par dette énergétique, je veux dire que normalement, ce qui entre dans notre corps devrait apporter quelque chose de plus aux cellules et non leur demander davantage d’effort que ce que les éléments nutritifs vont leur donner.

Par exemple, si je mange une pomme, mon système digestif va bien sûr produire un effort pour défaire les particules en éléments utilisables par le corps. Mais lorsque tout le processus est terminé, les éléments nutritifs laissés par la pomme sont plus grands que l’effort ou la dépense énergétique fournis par les cellules. C’est donc un peu comme mettre de l’argent en banque.


Cependant, si je mets dans mon corps des substances mortes, dénaturées, le corps devra fournir plus d’effort pour s’en débarrasser et en fin de compte, nous n’en recevrons aucun bénéfice. On est à découvert. Bien sûr, si ça n’arrive pas souvent, on a tous un peu de crédit disponible, mais imaginez ce qui arrive quand notre crédit s’épuise.

 

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

santé et les compléments alimentaires

Lorsqu’on prend des compléments alimentaires pour nettoyer l’organisme, il arrive parfois que des symptômes refassent surface. Il est important de comprendre pourquoi ce phénomène survient afin de ne pas s’inquiéter : à vrai dire, c’est bon signe. Il ne faut surtout pas arrêter – au contraire, il faut soutenir l’organisme dans son travail d’élimination des déchets au plus vite.


Voici ce qui se passe : les compléments alimentaires apportent de la bonne énergie à nos cellules, qui pourront alors se débarrasser de ce qui les encombre. C’est un peu comme lorsqu’on souffre de fatigue et qu’on ne fait plus le ménage, on laisse tout traîner. Lorsque l’énergie nous revient, hop ! On reprend le balai et on nettoie ! Les compléments alimentaires rejettent donc tout ce qui est nuisible à l’organisme.


Dites-vous bien que les compléments alimentaires ne causent pas les symptômes aigus mentionnés précédemment. C’est la façon utilisée par le corps pour évacuer ce dont il ne veut plus. Le corps veut rejeter tout ce dont il n’a pas besoin, ce qui lui est nuisible. Dites-vous bien qu’il vaille mieux que les déchets sortent, plutôt que de les voir stagner dans notre organisme.


N.B. Certains compléments alimentaires, comme des herbes laxatives, entre autres, peuvent causer la diarrhée. Mais une diarrhée peut vouloir dire qu’on élimine une substance qui ne nous convient pas. Dans le cas d’une diarrhée chronique, qui n’est pas en rapport avec le nettoyage dont on parle ici, il est important de consulter un naturopathe ou un autre praticien de la santé.

 

LES SYMPTÔMES

Les symptômes sont une sorte de signal d’alarme : lorsqu’ils se manifestent, il faudrait en fait remercier notre corps de nous débarrasser de ce qui nous intoxique et de nous indiquer que quelque chose ne va pas. Au lieu de stopper ces symptômes, il faut voir à soutenir le corps dans son travail d’élimination, soit en prenant des compléments alimentaires, du repos ou en mangeant moins, etc.


Par exemple, la grippe est un symptôme et un moyen que le corps utilise pour débarrasser le surplus de déchets qui nous intoxiquent. Je reçois souvent des gens en consultation qui me disent « je n’ai jamais la grippe ». Ceci me met tout de suite la puce à l’oreille : c’est un indice que le corps garde les déchets et ne les élimine plus. Il n’a plus assez d’énergie de réserve pour se débarrasser des déchets. Les déchets non éliminés vont se stocker dans l’organisme et causer congestion et intoxication. Dans ce cas-ci on parle d’une grippe qui dure environ deux ou trois jours. L’organisme fait le ménage.


santé et la grippe

La grippe est un moyen de venir en aide aux organes d’élimination lorsque ces derniers sont surchargés. Dans le cas où une personne n’a jamais la grippe ou un symptôme aigu comme la fièvre, le mal de gorge ou l’indigestion, c’est souvent que l’énergie de fond commence à diminuer et le corps laisse passer des substances indésirables (résidus cellulaires, produits chimiques issus de la pollution ou de l’alimentation, médicaments, virus, bactéries, etc., et les emmagasine dans un coin.


Souvent dans le foie parce qu’il n’a plus l’énergie nécessaire pour leur élimination si le foie a trop de travail. Il devient alors comme un filtre à l’huile encrassé d’une voiture : il ne filtre plus ! L’huile, dans le cas du foie, c’est le sang. Il est certain que le sang accumule alors des déchets.


Si le foie est surchargé, d’autres organes vont l’aider, comme les muqueuses (nez, gorge, intestin, peau). C’est ce qui peut entraîner le rhume, la grippe, la fièvre, le mal de gorge, l’augmentation du mouvement intestinal, les éruptions cutanées, etc. Lorsqu’on prend des compléments alimentaires, ils désencrassent le foie. C’est comme installer un filtre à l’huile neuf : le sang se fait alors nettoyer de tout ce qui était accumulé.


Les compléments alimentaires réveillent aussi les cellules et augmentent leur vitalité. Lorsque l’énergie revient, les cellules vont vouloir se débarrasser de tout ce qui stagne. Il arrive alors souvent qu’une semaine ou deux après avoir commencé le programme de nettoyage et de régénération, on souffre d’une grippe ou d’une attaque virale, d’une bronchite, d’un feu sauvage, etc. J’ai remarqué que si des virus étaient latents, ils se manifestaient souvent pendant la cure. C’est que l’on appelle une crise de guérison.


Je ne veux pas dire par cela qu’il est bon d’avoir la grippe tout le temps ou à répétition, ou encore sur une longue période (trois semaines, par exemple), car ceci serait aussi un signe que le corps éprouve des difficultés. Mais une grippe de nettoyage de deux ou trois jours une fois par année ou tous les deux ans est une norme, je pense, acceptable. Cela indique que notre corps a assez de vitalité pour ne pas se laisser encrasser. Il faut être très en forme et suivre de très près les principes de base et les facteurs naturels de santé pour ne jamais avoir la grippe ou tout autre symptôme aigu, sans que nos déchets s’accumulent dans un coin, à notre insu.


Plus le corps est vitalisé, moins il se laissera intoxiquer. Les virus, bactéries, champignons et parasites s’installent sur un terrain propice ou affaibli, dans un milieu qui les nourrit. La solution n’est pas de tuer ces hôtes indésirables à coup d’antibiotiques, mais plutôt de rendre le terrain moins propice, en donnant à notre corps tous les moyens possibles de récupérer et augmenter sa vitalité en se servant des facteurs naturels de santé.


N.B. : Je ne veux pas dire ici qu’on ne doive jamais prendre de médicament, toutefois, ils pourraient souvent être évités. La médecine naturelle devrait être notre première option ; la médecine conventionnelle serait notre roue de secours, si on n’y arrive pas avec la médecine naturelle. Certains considèrent la médecine comme une vérité unique et absolue. Ils se soumettent à un diagnostic unique. Devenez expert en santé, cherchez d’autres avenues, il n’en revient qu’à vous de choisir.

5 vues0 commentaire
bottom of page