top of page

Le cerveau et les émotions | La clé santé

Éviter la surchauffe...

Le cerveau est un réseau électrique complexe qui produit de l’électricité. C’est grâce à cette électricité que le cerveau peut effectuer toutes ses fonctions. Par contre l’électricité ça chauffe. Donc il y a toujours de la chaleur qui se produit à l’Intérieur du cerveau. Chaque fonction, chaque pensée, chaque conversation produit instantanément de la chaleur.

Chaque fois que quelque chose nous pertube, qu’il s’agisse d’une bonne ou mauvaise nouvelle, le voltage monte. On peut passer de 120 volt à 220 ou 440.


La façon dont le cerveau va répondre è cet excès de chaleur dépend de nos réserves en sels minéraux, en glucose, en oxygène ainsi que l’hydratation.


Se rappeler que la présence de métaux lourds toxiques. De virus/bactéries actifs ou cachés, augmente aussi la chaleur.

Les blessures émotionnelles entraînent une augmentation plus forte de la chaleur du cerveau.


Les traumas, situations difficiles comme de la trahison, de l’abus, chagrin, peine de cœur, perte divorce, séparation, décès etc. Ça peut être aussi des situations de chaque jour, comme, être pris dans le traffic, arriver en retard à un rendez-vous. L’aspect physique de ces souffrances est la chaleur au cerveau. C’est ce qui cause le plus de dommage, n’est pas la confiance brisée, mais… le feu que ça a causé dans le cerveau. Même après que notre situation se soit réglée, le feu qui s’est produit au niveau du cerveau reste là en mémoire. Imaginer une brulure sur la peau. La peau guérie, ne fait plus mal mais on peut encore voir la cicatrice... c’est le même phénomène qui se produit dans le cerveau à l’exception qu’on ne peut pas le voir.


Chaque fois qu’on fait face à un stress ou un défi émotionnel de toute sorte, la chaleur augmente automatiquement dans le cerveau.

Quand la chaleur est très intense, on peut même avoir l’impression de devenir fou.


Il y a une autre sorte de chaleur qui se produit lorsque nous sommes trop Joyeux, trop de plaisir, super excité. Si on remarque que souvent le lendemain, après un gros party, on est brulé, fatigué, vidé. C’est à cause de cette production de chaleur que le cerveau essaie de gérer. Donc, la chaleur produite par l’électricité et bien …ça brule … et ça brule les cellules du cerveau. Si vous êtes comme moi vous voulez conserver votre cerveau et limiter les dommages que peuvent causer l’excès de chaleur.


COMMENT LE CERVEAU GARDE LA CHALEUR SOUS CONTRÔLE?

Pour garder la chaleur sous contrôle, le sang doit contenir certains nutriments et autres composantes dans lequel le cerveau va puiser pour agir entant que pompier. Le sang doit contenir de l’eau, de l’oxygène, du glucose, des sels minéraux, des acides aminés, de la vitamine B12 et un peu d’adrénaline sain.


L’oxygène et les sels minéraux gardent une meilleure circulation de l’électricité autour du réseau de neurones.


L’eau, le glucose et les acides aminés nourrissent les cellules du cerveau et baissent la température. La vitamine B12 est nécessaire pour réparer les cellules, neurones et neurotransmetteurs. Un taux d’adrénaline sain dans cette situation sert de « carburant » en cas d’urgence. Exemple, si quelqu’un est en train de se noyer, par conséquent est en manque d’oxygène, l’adrénaline sera relâchée dans l’espoir et la tentative de maintenir la personne en vie et lui sauver la vie jusqu’à ce que l’oxygène soit de nouveau disponible.


L’adrénaline va servir de carburant au cerveau en remplacement de l’oxygène.


QUOI FAIRE ?


Quand on vit du stress, des émotions ou qu’on a une mauvaise nouvelle la dernière chose à quoi on pense ce n’est pas notre cerveau est après bruler et comment puis je prendre soin de mon cerveau?


Au contraire, souvent ce qu’on fait c’est de ne pas manger ou de manger un gros repas lourd et gras, ni boire ou boire du café, de l’alcool qui nous déshydrate encore plus. La chaleur tue les cellules du cerveau, dans le future lorsque vous avez lu cette information et que vous voulez prendre soin de votre cerveau et ne pas brûler les cellules du cerveau à un rythme rapide; voici quelques recommandations :

  1. Boire de l’eau de coco ou le coco cooler (VOIR RECETTE) lienest un bon moyen d’apporter du glucose et des sels minéraux au cerveau. Le liquide céphalo-rachidien (liquide dans lequel baigne le cerveau et la moelle épinière), est composé d’eau et de magnésium qui agit comme refroidissant. L’eau de coco est une bonne source de magnésium.

  2. Se nourrir d’aliments qui vont apporter le bon glucose au cerveau.

  3. Se faire une réserve de sels minéraux.Le manque de glucose et de sels minéraux causent encore plus de chaleur au niveau du cerveau. Il ne peut plus baisser sa température.

  4. Faire le rituel du matin

  5. Écouter de la musique est un excellent moyen pour le cerveau de créer d’autres avenues par lesquelles va pouvoir passer les courants électriques. L’exercice aussiaide. La variation de mouvements durant l’exercice, détourne les courants d’électricité pour réduire la chaleur. Ceci est l’une des raisons qui fait qu’on se sent mieux et moins fatigué après une séance d’exercice.

  6. Quand on donne à notre cerveau ce dont il a besoin, il peut gérer sa température instantanément sans le risque de se brûler. Le cerveau a la capacité de détourner l’électricité vers d’autres avenues pour éviter de surchauffer et de faire des flammèches.

Pour la liste de bon glucose et sels minéraux lire le blog La mission de ton alimentation

Cerveau et émotions_clé santé
.pdf
Download PDF • 1000KB


106 vues2 commentaires

2 comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
Convidado:
12 de mai. de 2023

Merci, très intéressant..

Curtir

Jacinthe H
Jacinthe H
12 de mai. de 2023
Avaliado com 5 de 5 estrelas.

Merci pour ces infos !

Curtir
bottom of page