top of page

Les intolérances alimentaires

De plus en plus de gens ont des réactions dites « allergiques » à un ou plusieurs aliments. Approfondissons le sujet des intolérances alimentaires

intolérances alimentaires

De plus en plus de gens ont des réactions dites « allergiques » à un ou plusieurs aliments. C’est certain que la qualité des aliments, la pollution, les toxines environnementales sont beaucoup plus élevées qu’il y a 50 ans. Tous ces facteurs viennent agresser notre corps qui se défend et qui lorsqu’Il n’en peut plus, l’éponge déborde et causent des inconforts surtout digestifs mais aussi au niveau de la peau, des sinus, des intestins etc.

 

Noter ici que je ne veux pas parler des allergies qui nécessitent de l’Épipen.

 

QU’EST-CE QU’UNE INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE?

Une intolérance alimentaire, c’est lorsqu’un aliment est perçu comme un corps étranger, notre organisme met toutes sortes de mécanismes en branle pour débarrasser l’intrus. On entend souvent parler d’allergie alimentaire, en réalité, la plupart du temps, on veut parler d’intolérance. Une allergie nécessite la présence de certaines cellules immunitaires et peut être mortelle.


La kinésiologie me permet de tester exactement les aliments qui conviennent à chacun. Grâce à la kinésiologie, on peut faire un bilan alimentaire et tester exactement les aliments qui nous conviennent ou non

 

QUATRE CAUSES PRINCIPALES D’UNE INTOLÉRANCE ALIMENTAIRE :


  1. La présence de virus/bactéries;

  2. Déchets de virus/bactéries;

  3. Une congestion d’un foie;

  4. Une cause émotionnelle

 

Je vous donne ici les quatre causes les plus probables d’une intolérance à un aliment.

 

  1. La présence de virus de style herpétique et de bactéries de style streptocoque. Ces hôtes mangent, digèrent et éliminent des déchets toxiques et acides dans le sang. Le sang doit être filtré par le foie. Le foie c’est comme une éponge qui absorbe tout ce qui est toxique, acide et qui menace notre survie. Lorsque le foie en a assez, l’éponge déborde. Le sang ne peut être filtré comme il devrait, les déchets restent et s’accumulent. Lorsque le sang en trop toxique et que le foie n’en peut plus, les déchets sortent ailleurs, par la peau, le nez les poumons, les intestins.

  2. Si on mange un aliment qui nourrit ces virus comme les œufs, le gluten les produits laitiers, le maïs etc. et qu’on a un malaise, ce n’est pas nécessairement l’aliment mais parce que le virus s’est nourrit et éliminer des déchets toxiques dans le sang et que le corps a réagi à ces déchets. Notons que lorsque les virus mangent, digèrent et éliminent un aliment, il devient plus toxique qu’à l’état naturel. Le même phénomène s’applique pour les métaux lourds. Ils nourrissent les virus qui lorsqu’ils sont déverser dans le sang par ce virus, les métaux sont plus toxiques que s’Ils sont libres dans le sang. Pour cette raison tout ce qui est additif, produits chimiques peut causer des réactions de type allergique. Donc, si on mange un aliment qui nourrit les virus, on peut avoir une réaction. Le même phénomène se produit si on mange un aliment qui est anti viral, exemple la banane. Vu que la banane est anti virale, lorsqu’on en mange des virus/bactéries seront détruits et laisser des déchets toxiques et acides avec leurs cadavres. On croit à tort qu’on est allergique aux bananes en fait c’est la présence de virus morts qui nous fait réagir.

  3. Comme je viens de le mentionner, le foie est comme une éponge qui absorbe tout ce qui pourrait nuire é notre survie. Même sans la présence de virus/bactéries, un foie qui est surchargé par une alimentation trop riche en protéines/gras, devient congestionné et ne peut filtrera le sang. Les déchets s’accumulent et causent des réactions qui nous font penser à une intolérance.

Le stress émotionnel peut aussi causer des intolérances. Sous l’effet du stress, les glandes surrénales produisent une abondance d’adrénaline. L’adrénaline est acide et corrosive. Elle doit être absorbée par le foie, ce qui le surcharge et le congestionne, par conséquent, ne pourra filtrer le sang adéquatement, le sang devient acide et toxique, les déchets doivent sortir ailleurs. Aussi le foie produit la bile qui est avec l’acide chlorhydrique, indispensable pour la digestion. Un foie surchargé et congestionné est synonyme de mauvaise digestion. L’autre aspect au niveau émotionnel c’est que les émotions affectent les méridiens. Donc si l’émotion affecte le méridien du système digestif, on aura des symptômes au niveau de la digestion, Si c’est au niveau du pancréas, on pourra avoir de la fatigue ou des symptômes d’hypoglycémie, si ça affecte le méridien des reins on aura mal au dos ou de l’enflure, si c’est le méridien des intestins qui est affecté on aura des douleurs, constipation ou diarrhée.

Lorsqu’on a trouvé et éliminé la cause de l’intolérance, tout rentre dans l’ordre.

intolérances alimentaires

Intolérance et poids : Le choix de nos aliments est de première importance. Les aliments qui ne nous conviennent pas nous congestionnent. Tout ce qui nous congestionne se stocke, nous rend malades et nous fait prendre des kilos. D’après le professeur Steven Rochlitz, dans son livre Allergies et Candida, trois aliments sont à proscrire si on veut perdre du poids : le blé, les produits laitiers de vache et les arachides. Ces aliments contiennent une substance qu’on appelle exorphine. C’est une substance toxique comme une sorte d’opium qui nous donne un high et des rages d’aliments, on a toujours faim. Si on mange un aliment qui nous donne toujours faim, ce n’est pas très pratique si on veut perdre du poids. La même chose s’applique à un aliment auquel nous sommes intolérants. 



intolérances alimentaires tableaux des causes

Certains aliments auxquels nous sommes intolérants ne causent pas de malaises physiques mais c’est comme si on était accroc. Un aliment auquel nous sommes intolérants crée une montée d’adrénaline par les glandes surrénales et nous fait sentir bien, cela cause aussi de l’hyperactivité. L’adrénaline nous donne de l’énergie, nous fait sentir de bonne humeur, un peu comme une drogue. Alors, si on veut arrêter de manger ces aliments, on aura à passer au travers d’une période de sevrage, tout comme un drogué qui lâche sa drogue. Après deux ou trois jours, on se sent en manque et on peut ressentir des symptômes tels que : la dépression, la fatigue, l’irritabilité, les maux de tête, les tremblements, des rages de sucre ou autre aliment et tous les symptômes reliés au pancréas.


intolérances alimentaires - tableau de servrage

Les symptômes de sevrage aux aliments sont parfois aussi difficiles que ceux de l’alcool ou la drogue. D’après mon expérience, c’est beaucoup plus facile lorsque les gens prennent des compléments alimentaires pour détoxifier le foie et régénérer les systèmes du corps qui sont affaiblis. Le sevrage peut passer inaperçu.

1 vue0 commentaire
bottom of page