top of page

Pourquoi une alimentation riche en gras cause-t-elle un problème?

Le fardeau caché des régimes riches en gras : Comprendre les impacts sur le foie et le pancréas.

Les effets du gras de notre alimentation

Une des 2000 fonctions du foie est de produire de la bile pour la digestion et émulsifier le gras. Cette tâche est d’une ultime importance et le foie prend ce rôle très au sérieux. Le foie remplit cette fonction même lorsqu’il puise dans la quasi-totalité de ses réserves, toute son énergie et toute sa vitalité. Pourquoi ne se repose-t-il pas de temps en temps ? Pourquoi ne transmet-il pas une partie du travail à un autre organe? Pourquoi le foie s’expose-t-il à tout cela ? Pourquoi? Le foie est notre ami, notre sauveur et il fait tout ça dans un seul et unique but : notre survie!


Voici comment il nous sauve la vie?


1- Tout commence avec l’oxygénation du sang :

Notre foie détecte si nous sommes en Code Vert, Rouge ou entre les deux, en restant très attentif aux niveaux d'oxygène dans votre circulation sanguine. Plus nous consommons de gras – c’est-à-dire lorsque la majorité des aliments que l’on consomme proviennent du gras, végétal ou animal, bon gras ou mauvais gras. Plus il y a de gras dans notre sang, moins il y a d’oxygène. Lorsque le foie détecte ces niveaux inférieurs d’oxygène, il passe en mode production de bile pour décomposer et disperser ces graisses et fluidifier le sang, en grande partie parce que l’oxygène nourrit notre cerveau et notre cœur. Ainsi, lorsque nous adhérons à un système de croyances alimentaires et essayons un de ces régimes riches en gras et/ ou protéines, qui sont également riches en graisses (presque tous les régimes riches en protéines sont riches en graisses, qu'on vous le dise ou non, peu importe si le régime est végétarien, végétalien, à base de protéines animales ou quoi que ce soit entre les deux) - sans nous en rendre compte, nous privons également le cerveau et le cœur d'oxygène, quelle que soit la quantité d'exercice que nous faisons, et mettons le foie à rude épreuve.


2- Une autre raison majeure pour laquelle votre foie s’engage à effectuer ce travail est pour protéger notre pancréas.

L’une des fonctions du pancréas est de produire l’hormone insuline pour équilibrer la glycémie. Le foie essaie de protéger le corps de l’excès de graisse, car sinon, le pancréas doit travailler plus fort pour produire de plus en plus d’insuline afin de libérer le glucose (sucre) en dehors du gras pour nourrir nos cellules notre cerveau et notre cœur. Au fil du temps, le pancréas se fatigue et devient irrégulier dans sa production d’hormones jusqu’à en perdre même sa capacité à en produire suffisamment. Sans insuline, nous nous retrouvons avec le diabète.


3- La résistance à l’insuline

La résistance à l’insuline se décrit comme étant l’insuline qui devient moins efficace à faire pénétrer le glucose dans les cellules incluant les cellules du cerveau. Par conséquent, le pancréas doit produire de plus en plus d’insuline et se fatigue, ce qui peut amener à un ensemble de symptômes regroupés sous l’appellation du syndrome métaboliques. Voici quelques exemples :

  • Prise de poids surtout autour de la taille qu’on appelle aussi la graisse abdominale

  • Fluctuations de la glycémie.

  • Fatigue et manque d'énergie.

  • Infections cutanées.

  • Hypertension artérielle.

  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).


Comme je le dis souvent, le gras c’est comme une pellicule de plastique autour du glucose qui l’emprisonne. Le foie doit obligatoirement produire assez de bile pour émulsifier ce gras et le pancréas produire plus d’insuline pour réussir à faire sortir assez de glucose afin que notre cerveau et autres cellules puissent recevoir un peu de leur carburant no UN : le glucose.


Donc si on mange des fruits, des pommes de terre, du miel ou du sirop d’érable et que notre gras dans le sang est élevé, que le pancréas doit une énorme quantité d’insuline pour réussir à faire entrer un peu de glucose dans nos cellules, Donc, ce n’est pas que l’insuline n’est pas efficace, c’est qu’elle doit faire face à tout ce gras afin de libérer une quantité de glucose nécessaire au fonctionnement de notre corps.

Tout le monde dira que c’est le sucre le problème. En réalité c’est le gras.


En suivant le plan alimentaire, 7 jours / /0 gras, vous réduisez votre apport de gras/protéine, vous donnez la chance au foie de nettoyer tout le gras du sang, le pancréas peut se reposer et produire la quantité d’insuline requise, il est clair, que vous n’avez pas d’autre choix que de vous sentir mieux. En plus si on consomme davantage d’aliments guérissants, qui maximisent la valeur nutritive, que le corps a besoin pour guérir et être en santé. Un plan alimentaire composé de fruits, de légumes-feuilles, de bons sucres, lorsque, consommer en grande quantité, inonde de vitamines, minéraux, antioxydants, composés antiviraux, phytonutriments, enzymes que le corps, les cellules et le cerveau ont besoin pour vivre en excellente santé les patates douces, les pommes de terre, les courges, les courgettes, les

baies et d’autres fruits étaient consommés, la résistance à l’insuline diminuerait et la glycémie deviendrait plus équilibrée. Le pancréas serait également épargné du pompage supplémentaire d’insuline.


Voilà quelques raisons pour lesquelles 7 jours / 0 gras est si efficace


7 jours / 0 gras le plan révolutionnaire pour avoir plus d’énergie, équilibrer ton sucre sanguin, couper tes rages de sucre et perdre des kilos superflus.





Pour la version papier, contactez-moi via le site ou par courriel joellejaynd@gmail.com


Pour recevoir toutes mes publication, inscrivez-vous à mon infolettre !

2 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page