top of page

Syndrôme des jambes sans repos | La clé santé

Aussi appelé impatience... ou restlessleg en anglais

Des milliers de personnes souffrent à un degré ou un autre du syndrome des jambes sans repos aussi appelé « impatience ».


Faites-vous parti de ce groupe qui a de la difficulté à s’endormir? Aussitôt que vous touchez l’oreiller vos jambes commencent à vous faire la vie dure? Ou encore vous vous réveillez dans le milieu de la nuit parce que vous avez absolument de bouger vos jambes? Ou vous avez des démangeaisons qui ne se grattent pas? Ou un malaise dans les jambes qu’on ne peut toucher?


Le syndrome des jambes sans repos se présente sous différentes formes.


Voyons ici, les quatre principales causes :

  1. Les virus de la famille du zona

  2. Le nerf sciatique

  3. Les intestins

  4. Le foie


Causes du syndrôme

1- Les virus de la famille du zona. La plupart d’entre nous connaissons le zona sous sa manifestation cutanée. Il y a plus de 30 variétés de zona. Il existe huit manifestations du virus zona qui ne sont pas cutanée mais qui affectent les nerfs. Les virus mangent digèrent et éliminent comme nous. Les déchets qu’ils éliminent sont très toxiques, comme de l’ammoniaque donc acides, ce sont des « neurotoxines ». Les virus aiment les œufs, le gluten, le gras et les produits laitiers. Ils adorent aussi les métaux lourds. En passant nous avons tous des métaux lourds dans le corps. Les métaux se retrouvent dans l’eau de robinet, les parfums, l’essence, les produits ménagers, les médicaments, les anesthésies, les chandelles parfumées, l’encens, les plombages en plomb et plusieurs produits de dentisterie et plus. Même si nous ne fréquentons plus ces sources d’Intoxication depuis longtemps, ils sont emmagasinés dans notre foie. ET nous ne sommes pas nés avec un foie libre de métaux. Les métaux lourds sont transmis de générations en générations. Déjà les métaux lourds sont toxiques pour nous mais quand ils sont consommés par les virus pour être ensuite éliminés dans notre corps ils sont plus toxiques que le produit de départ. Quand ils se promènent dans notre sang ils vont se déposer sur des nerfs, habituellement des nerfs effrités, irrités ou des endroits plus vulnérables ou on a eu une blessure. Donc, les neurotoxines et les métaux lourds se déposent sur nos nerfs, les enflamment, créant ainsi de la douleur et inflammation.


UN ou plusieurs nerfs enflammés grossissent et poussent sur l’articulation ou les fibres musculaires ce qui occasionnent des inconforts multiples. Les deux endroits les plus susceptibles d’être affectés par les neurotoxines et métaux lourds sont le cou, ce qui affecte tous les nerfs crâniens, donc, douleur dans la tête, la figure pouvant même aller au cœur. L’autre endroit de prédilection c’est le bas du dos juste où se trouve le nerf sciatique. À cet endroit tous les nerfs du bassin, des jambes et des pieds peuvent être affectés. Les neurotoxines remplies de métaux lourds peuvent aussi entre dans le cerveau et causer le syndrome des jambes sans repos dépendant ou sur quelle zone du cerveau, ils se logent. Les métaux agissent aussi comme des calcifications qui se déposent sur les nerfs, les irritent et enflamment.


2- Le nerf sciatique.Une autre forme de jambes sans repos peut se produire à partir de l’inflammation du nerf sciatique. L’inflammation du nerf sciatique peut être è l’origine de multiples symptômes au niveau des jambes et des pieds. Mis à part, un accident ou une blessure, l’inflammation du nerf sciatique peut être déclencher par les neurotoxines du virus zona quelquefois par un autre virus de la famille herpétique mais c’est plutôt rare. Le virus du zona ou les neurotoxines qu’il produit cause de l’inflammation des nerfs au niveau lombaire. L’inflammation force les disques à se déplacer et écraser le nerf sciatique causant toutes sortes de douleurs dans la région lobaire, les jambes et les pieds.


3- Les intestins. La membrane des intestins est remplies de terminaisons nerveuses. On sait que les intestins c’est notre 2e système nerveux. Quand on mange et que notre nourriture n’est pas bien digérée, elle fermente. Les gaz causés par la fermentation, irritent et enflamment les terminaisons nerveuses. Ces terminaisons sont connectées avec les nerfs du bassin et bas du corps, par conséquent, peut affecter le dos, les pieds et les jambes. Ici, il est bon de mentionner que la cause première de l’irritation et de l’Inflammation dans les intestins est de source bactérienne. La plupart du temps ce sont les bactéries de la famille des streptocoques qui est en cause. Aussi lorsque nos aliments sont mal digérés, soit à cause d’un manque de bon acide dans l’estomac ou que notre bile n’est pas assez efficace, des morceaux d’aliments mal digérés peuvent irriter et enflammer les délicates terminaisons nerveuses.


4- Le foie. Un foie surchargé peut être un des coupables qui se cache derrière le syndrome des jambes sans repos. D’abord, le foie et les intestins travaillent main dans la main. Le foie contribue à la production de la bile qui a un impact important en ce qui concerne une bonne digestion de nos aliments.


Le foie peut devenir débordé par tout ce qu’il a à faire. Filtrer les virus/bactéries, neutraliser les métaux lourds, l’adrénaline du stress, Toutes sortes de poisons, pesticides, herbicides, médicaments, caféine et j’en passe. Le foie doit « dealer » avec tout ce avec quoi on est en contact, interne et externe. Comme nous, quand le foie travaille trop il a chaud et se fatigue. Il peut devenir en excès, bruler et épuiser. Certaines personnes peuvent même sentir une pression, un malaise ou des spasmes au niveau du foie quand il est surchargé.


Le foie travaille la nuit, vers 3 ou 4 am il se met à travailler pour réussir à filtrer les toxines de la journée. Quand le foie devient agité, surchargé, il peut vous tenir réveillé une bonne partie de la nuit. Le foie est un des organes ou aime se cacher les virus/bactéries. Le foie envoie les déchets de virus, les métaux lourds et autres poisons dans les intestins causant de l’irritation des terminaisons nerveuses qui nous amènent au syndrome des jambes sans repos. De plus si le foie est surchargé, la production de bile sera affectée … résultat? Moins bonne digestion, aliments mal digérés causent aussi de l’irritation des terminaisons nerveuses au niveau des intestins et les malaises dans les jambes.



Un foie débordé, surcharge, peut devenir un foie gras. Les tests de sang, les scans et autres tests médicaux peuvent détecter un foie gras MAIS pas s’il est en devenir. La morale, on doit s’occuper de notre foie! C’est la clé de la santé.


Pourquoi ça arrive au coucher ?

C’est une question de circulation. Quand on se couche le sang peut se rendre au cerveau plus facilement que quand on est debout toute la journée. Bien sûr le sang va au cerveau quand nous sommes debout à l’exception que les neurotoxines remplies de métaux lourds sont pesantes et ne vont pas habituellement circuler aussi haut. En revanche quand on s’étend à l’horizontal, grâce à la gravité, elles peuvent se rendre au cerveau beaucoup plus facilement.


Une fois arrivées au cerveau, ces neurotoxines et métaux lourds vont venir interférer avec les impulsions nerveuses qui sont produites par les neurones (cellules du cerveau). Ce phénomène produit des courts circuits, les messages sont déroutés, les signaux ne vont pas à la bonne place et dans ce cas-ci ce sont les nerfs des jambes qui sont affectés.

C’est une des raisons pourquoi quand on se lève, on marche ou qu’on dort sur un fauteuil inclinable, la tête soulevée, les symptômes s’atténuent. La gravité ralenti voire empêche les neurotoxines de voyager jusqu’au cerveau aussi rapidement.


Quand le syndrome des jambes sans repos est causé par les neurotoxines au cerveau, la personne ne va pas nécessairement ressentir le malaise tout de suite en se couchant. Ça prend un certain temps avant que le sang se rende au cerveau et soit inondé de ces neurotoxines.


Quoi faire ?

Première étape : le rituel du matin avec l’eau citron miel et les smoothies.


Éviter ce qui cause de l’acidité et nourrit les virus (œufs, gluten, produits laitiers, vinaigre). Ajouter de la coriande fraîche dans vos recettes ou smoothies. La coriande permet au corps d’éliminer les métaux lourds.


Éviter le gras le plus possible surtout le matin. Enlever le gras ou l’huile pour la cuisson utiliser une poêle en céramique pour la cuisson à sec et ajouter un peu d’eau si ça colle.


Voici une liste d’aliments guérisseurs aux propriétés anti virales, qui soutiennent le système immunitaire, aident à guérir les nerfs et calment l’inflammation:

  • bleuets sauvages

  • papaye

  • banane

  • pomme rouge

  • poire rouge

  • mangue

  • artichaut

  • pomme de terre

  • patate douce

  • épinard

  • asperge

  • haricot vert

  • petites laitues

  • cresson

  • germination et micro pousse

  • avocat

  • jus de céleri et/ou de persil.

Prendre une marche de 20 minutes 1 ou 2 fois par jour si votre mobilité vous le permet, même une petite marche, genre autour de la maison, peut faire une différence. En marchant, regarder autour de soi, les arbres, les maisons, le gazon, les oiseaux etc. Ceci permet de calmer le mental et le système nerveux.


Pour l’inflammation du nerf sciatique, mettre de la glace dans le bas du dos au coucher et de la chaleur au lever.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires, le mot le dit… ça complète et accélère le processus de guérison.


Voici ma liste des TOP 10 :

  • Noni

  • Zambroza

  • Combinaison de griffe de chat et d'églantier

  • Complexe de magnésium,

  • MSM,

  • Formule stress,

  • Chrome GTF,

  • HRP C et les minéraux liquides



Je favorise les compléments alimentaires de Natures Sunshine. Depuis 30 ans que je les utilise et ils m’ont fait honneur. C’est une autre de mes clés de succès.





En conclusion

Peu importe notre condition, avec un peu de volonté et un bon protocole, il y a de l’espoir. La première étape est de savoir ce qui nous rend malade ou du moins la cause de nos malaises et d’avoir la marche à suivre pour améliorer notre santé .


Cette information est à titre éducatif et ne remplace pas l’avis d’un médecin.



Syndrôme jambes sans repos_clé santé (4)
.pdf
Télécharger PDF • 1.62MB

109 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page