top of page

Dossier intestin : Les sucres

Déconstruire la phobie du sucre

Des milliers de personnes luttent pour leur santé, consultent toutes sortes de praticien de la santé autant médical qu’alternatif et se font dire « éliminez les fruits de votre alimentation ». Les fruits créent de l’humidité dira la médecine chinoise, ils vous font pendre du poids diront les nutritionnistes et entraineurs. Si on est atteint de diabète et/ou de Candida albicans, il faut surtout éviter TOUS les sucres incluant les fruits. Pourtant il n’y a aucune étude ou preuve qui justifie cette pratique et non le moindre les praticiens de la santé continuent à proscrire les fruits.


La phobie du sucre dans les fruits a commencé autour des années 2010 avec toutes les diètes low carb, high fat etc. Il est vrai de dire que le sucre est néfaste pour la santé, mais le sucre que l’on retrouve dans les fruits diffère, car il est rempli de supers nutriments et de vitalité, capable de renverser la plupart des maladies et nous aider ainsi à conserver la santé. Depuis le début des temps, la santé et la survie de l’être humain dépendent de la consommation de fruits. Les fruits font partis de notre essence, et à ce titre, ils surpassent la valeur nutritive de n’importe quel aliment. Le système reproducteur des femmes s’apparente à un arbre en fleurs prêt à porter des fruits. Pour ce faire, le corps a besoin de nutriments appropriés et ceux qui conviennent le mieux afin de favoriser la fertilité des femmes se retrouvent dans les fruits. Que ce soit la fertilité ou la santé en général, tous dépendent du glucose et fructose retrouvés naturellement dans les fruits ainsi que les vitamines, minéraux et tous les autres nutriments unis à ces sucres.


Les gens sont ils malades à cause de la pomme qu’il mange, de la demi-banane avec les rôties au beurre d’arachide, le citron avec le poisson ou encore quelques fraise ou bluets sur un gâteau, muffin ou un smoothie avec yogourt et/ou beurre de noix?

Le problème avec le sucre raffiné et le sucre de maïs à haute teneur en fructose qu’on retrouve dans un éventail d’aliments dans les supermarchés, c’est surtout… le gras et aussi les additifs qui viennent avec.


Le sucre des fruits n'est pas responsable des maladies. Les fruits ne rendent pas les gens malades. Le fruit sous sa forme entière, rempli d'eau vivante, de minéraux trace, de composés antiviraux et antibactériens, d'enzymes et de pulpe riche en fibres, est un atout réel pour votre santé. Ne confondez pas une livre de fruits avec une livre de sucre. Une livre de sucre est une livre de sucre. Une livre de fruits est un mélange unique de supers nutriments créateurs de vie, qui stoppent les maladies et favorisent la longévité. Les fruits sont constitués d'eau vivante, de minéraux, de vitamines, de protéines, de matières grasses, d'autres nutriments, de pulpe, de fibres, d'antioxydants, de pectine - et seulement une fraction de sucre. Si nous voulions comparer 100 livres de sucre raffiné à la quantité équivalente de sucre que vous consommez dans les fruits, nous devrions examiner des milliers de livres de fruits.


Les fruits pour la santé de l’intestin


Les fruits se digèrent rapidement et n’atteignent à peu près pas les intestins, donc il est peu probable qu’ils puissent causer un problème. Comme les fruits sont de puissants anti viraux et antibactériens, si nous expérimentons des malaises en les consommant, c’est qu’ils font sortir les virus/bactéries indésirables et pathogènes. En revanche, ces virus/bactéries produisent des toxines qui affectent nos intestins, le foie et autres parties du corps. Ce sont ces toxines qui nous causent des inconforts. La deuxième raison qui fait qu’on ne peut consommer une grande quantité de fruits c’est le gras dans le sang. Le gras emprisonne le sucre des fruits (et les autres sucres aussi), nous empêche de l’assimiler. Ce phénomène nous fait sentir des symptômes de style hypoglycémie; étourdissement, fatigue, nausée, sugar rush, anxiété, tremblements etc.


En réalité, les fruits sont indispensables pour guérir de troubles intestinaux et tout autre symptôme et maladie. En fait, il est surtout important de commencer la journée avec nos fruits, juste après l’eau, le citron et le miel. C’est le temps de la journée ou le foie va utiliser l’eau et les fruits pour éliminer le gras et autres toxines du sang. Les gens qui sont très malades ou depuis longtemps et qui ne mangent pas ou presque de fruits devraient commencer avec une petite quantité et augmenter graduellement. Les fruits doivent devenir l’aliment qu’on consomme le plus, incluant les fruits séchés comme la purée de dattes. En second lieu viennent les pommes de terre, les patates douces et les courges d’hiver.


La banane et la papaye

Deux incontournables pour la santé digestive !


LA BANANE est reconnue pour sa richesse en potassium, mais elle regorge également de vitamine C, d’acides aminés et de calcium, car le sol dans lequel elle pousse est riche en calcium (lorsque biologique). Le sucre contenu dans la banane constitue la nourriture préférée du foie. Ce sucre lui apporte l’énergie nécessaire pour effectuer son travail, soit filtrer et nettoyer. La banane est riche en tryptophane, une molécule qui favorise le sommeil et la paix d’esprit. Elle contient de la dopamine, aussi appelée l’hormone du plaisir (un neurotransmetteur qui permet de se sentir bien). La banane détruit les bactéries et les levures nuisibles au niveau de l’intestin grêle, permettant ainsi d’avoir un microbiote en santé et de bénéficier d’une meilleure absorption de la vitamine B12. La vitamine B12, contribue à maintenir un système immunitaire fort et augmente la résistance aux infections. Elle est également l’alliée du système nerveux, du sang et du foie. La banane possède également des propriétés antivirales et anti bactériennes.


Il est fortement conseillé de choisir des bananes biologiques, car les non biologiques, sont soumises à l’épandage aérien d’engrais chimiques hautement nocifs pour la santé et l’environnement.


LA PAPAYE contient plus de cinq cents enzymes et favorise la production d’acide chlorhydrique (HCL) dans l’estomac. Ces enzymes sont d’une aide précieuse au moment de la digestion. Elles contribuent aussi au meilleur fonctionnement du pancréas et du foie. La papaye répare la paroi de l’intestin et réduit l’inflammation. Elle permet la guérison du système nerveux central, des nerfs de l’estomac et de l’intestin, souvent soumis à rude épreuve lors de déséquilibres digestifs et intestinaux. Certaines des enzymes et acides aminés contenus dans la papaye servent à repousser les virus, les bactéries et les levures de type Candida. Les minéraux et le carotène de la papaye, en font un élixir de jeunesse. Ils aident à prévenir les rides et contribuent à la santé de la peau en général.


Sa belle couleur orange est nimbée de la lumière du soleil et pénètre directement dans la glande thyroïde, afin de l’aider à éloigner les virus, les bactéries, rebâtir ses tissus et lui fournir plus d’énergie. À un autre niveau, manger de la papaye diffuse une douce lumière à l’intérieur de nous, en éloignant les émotions sombres qui surgissent parfois.


Procurez vous mon livre en format pdf Un smoothie par jour



18 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page