top of page

Les surrénales | La clé santé

Fatigué, stressé, surrénales surmenées?

Mais qu’est-ce que les surrénales ? Les surrénales sont deux petites glandes de la taille d’une noix situées juste au-dessus de chaque rein. Elles sécrètent différentes hormones du stress (cortisol, adrénaline). On dit qu’elles sont les « shock absorbeur » du stress, car elles sont essentielles pour surmonter efficacement tous les facteurs de stress auxquels nous sommes exposés. Ces hormones nous permettent de passer au travers les défis et situations de stress.


Dans l’ère dans laquelle nous vivons, la demande sur nos surrénales est plus grande que celle de nos ancêtres. Le stress est devenu la norme et non l’exception.


Vous serez d’accord avec moi que la plupart d’entre nous avons vécu ou vivons encore plus que notre part de stress. J’aime l’expression, on a les surrénales à terre. Que ce soit du stress physique: accident, blessure, chute, maladie, trauma, Dans tous les cas, les surrénales fatiguées vont produire trop ou pas assez d’hormones. Dans les deux cas, il y aura des effets négatifs sur l’organisme évidemment.


Par exemple, un excès de cortisol et/ou d’adrénaline vient tout de suite surcharger notre foie. La surcharge de ces hormones est très nocive, acide et corrosive que le foie doit tout de suite intervenir pour neutraliser les effets potentiels négatifs. Comme la glande thyroïde est un back up des surrénales, si elles produisent moins d’hormones, le fardeau reposera sur la glande thyroïde. Tout dépendant de la situation à laquelle nous devons faire face, les glandes surrénales doivent ajuster la production d’hormones. C’est lorsque cette fonction commence à faillir qu’on peut parler de fatigue surrénalienne.


Le cortisol : permet de réguler le taux de sucre sanguin. L’aldostérone, une autre hormone sécrétée pas nos surrénales, permet d’absorber le sel et de retenir l’eau pour une hydratation maximale.


Les surrénales produisent aussi les hormones sexuelles, qui jouent un rôle important dans la pilosité et la production d’œstrogènes.

À la lumière de ces données, il n’est pas rare que la personne qui souffre de fatigue surrénalienne présente aussi des signes d’hypoglycémie, de glande thyroïde, de troubles hormonaux


Facteurs


Stress alimentaire : alimentation riche en gras, protéine, caféine, alcool, virus, bactéries, drogue, médicament etc.


Stress mental : inquiétude, tourment, tête qui spin, confusion mentale etc.


Stress émotionnel : perte, divorce, abus, trahison, rejet, abandon, conflits, colère, haine etc.

Tous ces facteurs agressent le corps. Toute agression est un stress. Sous l’effet du stress, les glandes surrénales produisent de l’adrénaline, hormone de stress. Sur une courte période ça va, cependant, si le stress s’accumule sur une longue période de temps, les glandes surrénales deviennent endommagées, fatiguées. Cela peut amener à vivre une fatigue surrénalienne, à ce moment-là, nos surrénales peuvent se comporter de manière erratique et inconstante. C’est-à-dire que nos surrénales ne pourront plus produire la quantité exacte d’hormones que nous aurons besoin pour faire face à n’importe quel stress.


Prenez soin de vos surrénales, ces petites glandes sont le bouclier de votre bien-être face au stress.

Signe de fatigue surrénale

  • Difficulté à se lever le matin, ne pas sentir reposé après une nuit de sommeil, difficulté à dormir (réveils fréquents),

  • Manque d’énergie, baisse d’énergie en milieu de matinée ou d’après-midi, être réveillé le soir, fatigue et incapable de dormir,

  • Baisse de libido, syndromes prémenstruels/ménopause accentués,

  • Fringales salés/sucrés/caféine

  • Bouche sèche, yeux sec, rien ne peut étancher notre soif, (le cortisol et l’adrénaline nous déshydratent),

  • Rhumes fréquents,

  • Transpiration excessive, (le système endocrinien travaille en surplus pour compenser le manque d’adrénaline produite par les surrénales)

  • Irritabilité, troubles de la mémoire, manque de concentration, confusion, fatigue mentale et dépression sans raison apparente.

À noter que la dépression postpartum est souvent relié à de la fatigue surrénalienne.


QUOI FAIRE

Heureusement il y a des solutions pour redonner à nos surrénales ce dont elles ont besoin pour retrouver leur force en apportant certains changements dans notre style de vie.

Il y a de l’espoir … malgré les défis du quotidien et la vie stressante dans la quelle nous vivons. Nous avons à faire face à beaucoup plus de stress et d’exigences qu’il y a 100 ans. Cependant, ceci ne veut pas dire qu’on ne peut guérir la fatigue de nos surrénales, retrouver notre énergie et notre équilibre.


Bien entendu pour y arriver nous aurons des actions à prendre, non le moindre, c’est très faisable en sachant les étapes à suivre pour y arriver.


Voici des cinq conseils pratiques pour aider nos glandes surrénales à surmonter leur fatigue :

  1. Rituel du matin

  2. Manger aux 2 heures

  3. Limiter la consommation de gras/protéine

  4. Diminuer la consommation de caféine

  5. Prendre un complément alimentaire pour nourrir et renforcer nos surrénales. Ici je propose le Ashwagandha



 

1- Rituel matin


C’est prendre 2 tasses d’eau filtrée, température pièce avec

  • 1 à 1 ½ c. à table de jus de citron ou de lime frais

  • 1 c. à thé de miel.

Attendre au moins 30 minutes et prendre un des smoothies « rituel du matin ».


L’autre principe du rituel du matin est de ne pas consommer de gras/protéine avant le dîner. Découvrez la fiche complète sur le rituel matin

 

2- Manger aux 2 heures


Lorsque nous passons plus d'une heure et demie à deux heures sans manger, notre taux de sucre dans le sang diminue. Si nous ne donnons pas à notre corps un peu de glucose pour équilibrer notre sucre sanguin, nos glandes surrénales sont contraintes de libérer de l'adrénaline et du cortisol pour compenser le manque de sucre dans le sang. Si nos surrénales sont jeunes et en plein forme, bon, ça peut passer mais dans un protocole de régénération des glandes surrénales fatiguées, ce n’est pas l’idéal.


La meilleure stratégie alimentaire que nous pouvons adopter pour la prévention et la guérison consiste à grignoter toutes les deux heures afin de reposer nos glandes surrénales et donner à notre corps ce dont il a besoin.


Souvenons-nous que nos cellules fonctionnent en premier avec le glucose et en deuxième les sels minéraux.


Donc, les meilleurs aliments à grignoter pour nourrir nos cellules et éviter les surcharges d’adrénaline acides et corrosives qui nous acidifient et bousillent notre foie; sont des aliments qui contiennent glucose et sels minéraux. Je le répète, on ne peut pas être plus en santé que notre foie!


Voici une liste d’aliments à grignoter aux deux heures pour aider nos surrénales.


Cela permet de maintenir votre taux de sucre dans le sang stable tout au long de la journée, de sorte que vos glandes surrénales n'aient pas à intervenir, leur laissant ainsi une chance de se reposer et de se régénérer.


Des exemples de collations favorables aux glandes surrénales comprennent : ne remplace pas un repas. Les collations se mangent entre les repas.


Le but des collations est de nous aider à maintenir notre taux de sucre sanguin stable entre les repas afin de reposer nos glandes surrénales.

  • Une datte ou 1 à 2 c. à table de purée de dattes (potassium), deux branches de céleri (sodium), une pomme (sucre)

  • Dattes, banane enroulées dans une feuille de laitue boston ou romaine

  • Le jus d’une orange plus 3/5 de tasse d’eau de coco et 1 cl à table de sirop d’érable

  • Smoothie avec 1 tasse d’eau de coco, une banane et 1 tasse d’épinard

  • Une poire, une poignée de petits fruits et une branche de céleri

  • 8 à 16 onces de jus de céleri frais pressé et 20 à 30 minutes après, petits fruits avec miel ou une banane avec un peu de purée de dattes

  • ½ tasse de raisin frais, 1 petite banane et un bout de concombre

  • Chou-fleur, pomme et concombre

  • Une demi-avocat (potassium), des épinards (sodium), une orange (sucre)

  • Une patate douce crue ou cuite (potassium et sucre) avec une branche de céleri ou du persil (sodium),

  • Germes, asperges, myrtilles sauvages, bananes, ail, brocoli, chou frisé, framboises, mûres, laitue romaine et les pommes à peau rouge.

Priorisez une cuisson sans gras et faites du rituel du matin une habitude. Évitez le gras jusqu'à midi pour soutenir vos surrénales et maintenir votre énergie stable. Votre corps vous remerciera.

 

3- LIMITER LA CONSOMMATION DE GRAS

Une chose à savoir est, que chaque fois qu’on mange du gras/protéine animale ou végétal, les surrénales doivent produire une bonne dose d’adrénaline pour liquéfier le sang afin qu’il soit plus facile à pomper par le cœur.


Dans un protocole de guérison et/ou de régénération des nos glandes surrénales, il est primordial de limiter notre consommation de gras. La première chose à faire est de ne plus utiliser d’huile ou autre gras aussi bon soit-il, pour la cuisson. Se procurer une poêle anti adhésive en céramique de préférence mais il en existe plusieurs options faciles à trouver. La deuxième chose est de faire du rituel du matin une priorité. Le rituel du matin propose d’éviter le gras jusqu’à au moins midi et de consommer votre gras/protéines au souper. De cette façon, le foie aura le temps de digérer et éliminer le gras et ainsi éviter la surcharge et l’accumulation, ce qui aura un effet bénéfique sur nos surrénales et sur notre santé en général.


Je comprends que la tendance est au « low carbs », rappelons-nous que ce dont nos cellules et cerveau ont besoin pour avoir de l’énergie, c’est du glucose et des sels minéraux, provenant de fruits, de légumes, de miel, de sirop d’érable, d’eau de coco et non le sucre qu’on retrouve dans les biscuits, les pâtisseries, les gâteaux, les bonbons, les boissons gazeuses etc. Il ne faut pas mettre tous les sucres dans le même panier !


On s’entend que c’est irréaliste d’éviter tous les stress. Cependant on peut faire en sorte de donner à notre corps ce dont il a besoin pour y faire face. Comme je le propose dans cet article.


Le stress fatigue nos surrénales bien sûr mais aussi l’adrénaline qui est sécrétée en réponse au stress, est acide et corrosive.On pourrait la comparer à de l’acide à batterie. Une fois par lune lorsqu’il y a un réel danger, ça va, le corps peut très bien s’en remettre. Dans notre vie stressante, c’est répétitivement tous les jours, inondant notre organisme, que cette hormone acide et corrosive devient dommageable pour le foie, le pancréas, le cerveau et autres organes.


Un sucre sanguin débalancé cause un stress massif sur nos chères glandes surrénales.


Si nous attendons plus d'une heure et demie à deux heures pour manger, et que nous n'avons pas suffisamment de réserves de glucose dans notre foie (la plupart des gens n'en ont pas), nous nous exposons à des baisses de sucre dans le sang entraînant une hypoglycémie et le début de la résistance à l'insuline, ainsi que les réponses d'adrénaline et de cortisol que j'ai décrites précédemment.


Priorisez une cuisson sans gras et faites du rituel du matin une habitude. Évitez le gras jusqu'à midi pour soutenir vos surrénales et maintenir votre énergie stable. Votre corps vous remerciera.

 

4- DIMINUER LA CONSOMMATION DE CAFÉINE

La caféine, café, thé, chocolat, matcha, cola ont tous un effet nocif sur nos surrénales. Sous l'effet de la caféine, les surrénales réagissent comme si nous étions devant un danger imminent, en anglais on dit "Fight or Flight" : Le combat ou la fuite. On utilise souvent l’exemple de l’ours où l’adrénaline serait tout à fait de mise pour nous permettre de nous sauver ou nous défendre si nous étions attaqués car lorsque nous vivons un stress, les surrénales produisent l’adrénaline nécessaire pour nous permettre de nous adapter, de réagir et penser rapidement pour notre survie. Cependant, ce jet constant d'adrénaline n'est pas prévu pour être fabriqué tous les jours, encore moins plusieurs fois par jour!! Son but est de servir en période de stress uniquement.


La caféine nous déshydrate et nous acidifie. Elle brûle nos minéraux, surtout les minéraux alcalins comme le calcium, le magnésium, le potassium et le sodium organique. L’acidité créée par la caféine brûle le sodium organique qui se situe dans la paroi de l’estomac et peut causer des ulcères, des brûlements, des troubles digestifs etc.


Souvenez-vous que l’adrénaline sécrétée par les glandes surrénales est acide et corrosive et à la longue va endommager notre foie, pancréas, cerveau et bien plus.


 

5- Ashwagandha


Ici je propose de prendre un complément alimentaire pour les surrénales: le Ashwagandha.

Découvre tous les bienfaits de l’Ashwagandha de Nature’s sunshine





Il vous est maintenant possible de commander directement vos produits sur le site de Nature's sunchine :

1- Créez votre compte ICI

2- Assurez-vous d'indiquez OUI à la question du référant.

3- Sélectionnez mon nom Santé action/Joelle Jay et vous êtes prêt !



 
En plus de ces ajustements alimentaires, n'oubliez pas de réduire le stress dans votre vie. La méditation, la respiration profonde et les activités relaxantes peuvent contribuer grandement à la santé de vos surrénales. Soyez bienveillant envers vous-même


Surrénales_clé santé
.pdf
Download PDF • 1.94MB

166 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page